Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 janvier 2012 1 23 /01 /janvier /2012 11:14

" C'est quand on touche au but qu'on a le plus de chance de le rater."

 

Friedrich Nietzsche

 

Et oui,

 

la carrière d'auteur de bande-dessinées est pleine d'embûche!  Voilà quatre pages que j'ai réalisé voilà trois ans, après moult sollicitations, j'ai accepté de travailler sur le projet qui était déjà bien avancé puisque les designs avaient été faits et la thématique plus le mode de production bouclé, ne manquait plus qu'un éditeur !

 

J'étais sur plusieurs travaux a ce moment là, ma problématique étant de trouver un schéma économique correct pour me permettre de lâcher mon activité de jour qui me grevait bien trop de temps sur les conceptions des sus-dits travaux en cours!

 

Et oui, il faut bien vivre mes amis!!! Et pour ça il faut des "ronds" ! J'avais donc au départ donné ma parole au concepteur pour faire 4 pages à présenter aux éditeurs, sans pour autant promettre quoi que ce soit, sur la finition du projet ( pas assez de temps, puis manque d'intérêt pour le projet)!

 

Seulement, quelques semaines plus tard, un éditeur se montre intéressé, pas un éditeur papier classique, mais plutôtt un éditeur de jeux, qui souhaite s'ouvrir au marché de la bd sur le web et surtout sur les i-phone et autres tablettes "i-ce qu'on veut "!

 

Il propose les contrats, je suis présenté " numériquement" à l'équipe au grand complet, je ne m'avance pas tant que je ne vois pas les contrats ( conseil à tous les apprentis "dessineux", ne filez rien en H.R, dessin, scénar, sans être sûr de la démarche du demandeur !!!), je discute plutôt de ce que ça représente techniquement, le nombre de pages, d'épisodes, couleur, noir et blanc?

 

Mes partenaires ( certains étaient déjà des vieux routiers de la bd) et moi trouvons le deal intéressant, 180 euros la page, story board, crayonné, encrage, couleur plus lettrage, 4 épisodes de 20 pages, confection sur six mois! J'accepte! Me reste a réfléchir aux contrats, sous quel régime ?

 

Le temps que j'en arrive au choix de contrat, le concepteur qui m'a proposé le projet me parle d'autres éditeurs, par sms et par mail... Curieux... Mes comparses commencent à télécharger les contrats, moi pendant ce temps là, j'appelle le concepteur, qui m'apprends que le projet n'est pas accepté... Je ne comprends plus, je continue à discuter avec l'éditeur, il ne me parle de rien de spécial à part du projet...

 

Mon partenaire m'explique, après que je lui ai demandé de me dire pourquoi d'une acceptation on se retrouve sur un refus, là tranquillement il me dit que mon style ne correspond pas à ce que l'éditeur attend, que la cible c'est les jeunes adultes et toutti quanti!!! Là incompréhension, l'éditeur avec qui je suis en contact tout se passe bien...

 

Marre, c'est encore la merde alors qu'on est super avancé, là j'en ai marre, ce projet suit un tas de mauvaise expériences, de multiples faux-départs sur de précédents projets, des travaux mal voir pas payés, des vols de concepts, des arnaques diverses, des difficultés de la vie toute simple... Et coup du sort, je perds en plus les planches originales d'un projet que je faisait pour Chris Malgrain pendant un transit alors que je venais de terminer l'avant dernière planche chez mon pote Hervé Creach, a qui j'avais rendu visite à Lille...

 

Et oui, personne ne m'avait parlé de cible particulière, il me balbutie que ce n'est pas comme un éditeur classique, que celui qui paie est un autre intervenant, que ce que j'ai fait va à tout le monde, sauf au mec qui paie... Je lui rétorque que s'il me l'avait dit avant, j'aurais travaillé en ce sens....Je lui demande donc des exemples de ce que veut le mec qui paie, là il m'envoie des illos, qui n'ont rien à voir avec la "soi-disant" envie du mec qui paie, il me dit t'inquiète, "niveau fric on peut s'arranger", un super "blabla" commercial ...Là stop, je raccroche, terminé....

 

J'ai mis une croix sur ce projet... Quelques semaines plus tard j'étais invité au salon PARIS MANGA, je suis sur ma table, dimanche, je retourne tout ça dans mon cerveau, je suis entouréde gens pleins de talents, des mecs qui m'ont fait rêver depuis que je suis gamin... Et moi, j'ai personne... Là je pète un cable, je me lève, je range mes affaires, je me barre, sans même un "au revoir"... Le gros bourrin, je décide de tout arrêter... Je poste un message sur mon facebook, disant que j'arrête tout, je ne l'ai pas fait ici, je souhaitais que ce blog reste sympathique, pas un truc misérable et cynique...

 

Je remercie d'ailleurs tous les gens qui m'ont laissé des messages de sympathie, et je m'excuse ( 3 ans plus tard... bravo) auprès de tous ceux que j'ai pu décevoir et peiner. Voici les pages incriminées, qu'elles servent à quelque chose au moins!

 

 

moonstarp1WEB

 

 

moonstarp2WEB

 

moonstarp3web

 

moonstarp4WEB

 

 

Voilà,

 

étant donné que je n'étais pas super emporté par le sujet, je me suis dit que j'allais en profiter pour bosser la couleur et essayer de gagner du temps sur la confection de la page. J'ai donc choisi de ne faire que du cerné, et travailler les reliefs à la couleur! Ca m'a pas mal servi par la suite!

 

 

 

Je voulais faire part de cette expérience, surtout pour les apprentis auteurs, faites bien attention aux gens avec qui vous bossez, ne cédez par aux sirènes de l'édition sans réfléchir! Pour réaliser ces planches, j'ai du bloquer 80 heures à peu près de mon temps, sans compter la réflexion en elle-même, tout ça pour pas grand chose... 

 

D'ailleurs, j'en profite pour répondre au nombreux scénaristes en herbe, ou même aux particuliers tout simple qui veulent un dessin, comprenez le dessinateur, juste lire un scénario prends beaucoup de temps et ça c'est sans parler d'acceptation ou de refus, je parle du temps de lecture, pour les particuliers qui me demandent de bosser sur un tattoo, un dessin d'anniversaire, c'est pareil, ça prends du temps !!! Du temps qu'on ne peut plus consacrer à nos proches, à nos loisirs, mais surtout à nos projets...

 

Voilà pourquoi je n'accepte plus les projets gratuits, ou alors on ne me met pas de deadline, vous le feriez-vous, vous,  prendre votre week end pour travailler pour un inconnu ( même sympathique) de manière gratuite? Non je suppose, et vous auriez bien raison !

 

La journée ne fait que 24 heures, on doit tous payer des traites... Le dessinateur aussi!!!

 

 

 

 

Enfin, j'espère ne pas vous avoir cassé le moral, j'ai depuis repris mon intérêt et mon envie de réaliser mes projets, juste, ça prendra plus de temps ( alors que je n'étais déjà pas le plus rapide!)... Comme m'a dit le génial Mike Allred au festival de Lille, "c'est de la chance!, Il ne faut pas t'arrêter, il faut s'entêter et compter sur la chance!" Pour ça, il faut des projets, et pour ça il faut avoir une voie/x, donc je vais travailler ma propre voie/x, à mon rythme!

 

Hauts les coeurs, mes amis! La vie est belle !

 

ISMA

 

P.S; désolé pour ce très long post !

Partager cet article

Repost 0
Published by ismaelba
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de ismaelba
  • Le blog de ismaelba
  • : bande dessinées, illustration, sketch et musique !
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Texte Libre

Archives

Texte Libre

Pages

Catégories